• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
Groupe Communiste "l'Humain d'Abord"
Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes
1 esplanade François Mitterrand
CS 20033  - 69002 Lyon

04 26 73 40 77

LES 5 TEMPS FORTS DE L'ASSEMBLEE REGIONALE DU 9 FEVRIER 2017

February 13, 2017

 

#1  Aménagement du Territoire

 

Une assemblée qui a démarré par un avenant au Contrat de Plan Etat Région. Derrière l’affichage de chiffres vertigineux, la réalité est toute autre. Une compilation, un patchwork de politiques en grande partie déjà mises en œuvre par l’exécutif régional avec uner priorité affiché pour la route au détriment de la rénovation du réseau ferroviaire régional.

Pas dupes, les élus PCF-FDG ont voté contre ces nouvelles priorités, comme ils s’y opposent depuis un an.

Cette AP lance aussi les travaux du Schéma Régional de Développement Durable et d’Aménagement du Territoire (SRADDET). Trois ans pour construire un document prescriptif qui fait de la région le chef de file de l’aménagement. Nous avons regretté qu’au vu de l’enjeu, les élus d’opposition ne soient pas associés à sa rédaction.

 

 

#2 Travail

 

Un rapport contre le travail détaché pourrait faire croire que les préoccupations de Laurent Wauquiez se tournent désormais vers les conditions de travail des salariés. Il n’en est rien, une délibération au fort parfum populiste que le groupe a dénoncé. Refusant de prendre part au vote, nous avons rappelé que la responsabilité du conseil régional, c’est avant tout de garantir le droit du travail, les règles de sécurité sur ses chantiers. C’est surtout d’empêcher la mise en concurrence des salariés en Europe qui ne bénéficie qu’aux profits des grandes entreprises.

 

#3 Enseignement Supérieur

 

Les grands absents de ce Schéma pour l’Enseignement Supérieur, la Recherche et l’Innovation (SRESRI), sont les étudiants. Pourtant les besoins en matière de santé, de logement, augmentent, que les conditions d’études se dégradent. Nous avons porté la proposition de centres de santé mutualistes dans les universités, géré par les mutuelles étudiantes.

Face à ce qui apparait comme un gigantesque partenariat public/privé, nous avons porté la vision d’un schéma qui profite aux territoires, aux salariés, à l’emploi dans notre territoire, en scellant un lien avec la recherche publique notamment. Mais l’exécutif a maintenu une orientation qui accompagne les politiques libérales en matière d’enseignement supérieur et de recherche. Le groupe a voté contre ce schéma.

 

 

#4 Sport

 

Une nouvelle politique sportive  lancée en grande pompe par l’exécutif est mise en débat. La majorité régionale a refusé les amendements qui clarifient le rôle des clubs professionnels dans cette politique : rôle social et formation des bénévoles. Sans le sport amateur, le sport professionnel ne serait rien. Les richesses produites par le second doivent également profiter au premier. De fait, on ne naît pas sportif professionnel, on le devient grâce à la formation suivie au préalable dans un club amateur. C’est la vision que nous avons porté.

 

 

#5 Numérique

 

Un plan numérique, nommé « Silicon Vallée » qui par delà le titre aguicheur laisse sur sa faim. Le groupe, par la voix de sa présidente souligne le besoin d’infrastructures numériques (fibre optique, très haut débit etc..) qui ne peut pas reposer uniquement sur les opérateurs privés. Enfin nous avons rappelé la nécessité d’un numérique progressiste, qui créé, qui partage, qui fédère, qui soit transparent dans une société qui ubérise et googlise. Cela passe par le service public garant de l’égalité territoriale.

 

 

Zoom sur ...

 

Le plan régional de valorisation de la pêche a été présenté. Affiché co

 

mme un pendant du désormais célèbre plan chasse à 3 millions d’euros. Nous avons eu une expression différente ici, en rappelant le rôle des pécheurs dans la sauvegarde des milieux aquatiques. Ces acteurs de la biodiversité doivent être reconnus. Pour autant, nous avons une réserve sur la poursuite du travail engagé avec d’autres associations qui agissaient avec les mêmes buts. Le soutien aux pécheurs ne doit pas se faire aux détriment de tous ces acteurs nombreux et divers qui participent à la sauvegarde des zones humides. Nous nous sommes abstenus du fait de ces nombreuses interrogations.

 

 

 

En bref, les Off de l’AP ...

 

  • La moblisation de la SEITA

 

60 salariés du site de Riom de la SEITA sont venus manifester devant le siège du conseil régional. Boris Bouchet, est allé à leur rencontre, avant de revenir en Assemblée pour demander au président Wauquiez de soutenir la pétition de la CGT SEITA.

 

  • La mobilisation des agents du Conseil Régional)

 

A 12H, des centaines d’agents se sont rassemblés dans le hall du siège du Conseil Régional à Lyon et à Clermont pour manifester leur ras-le-bol du mépris de la majorité de Laurent Wauquiez pour leur travail et  l’absence de perspective dans le nouveau projet d’administration après un an de mandat.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

RETOUR SUR L'ASSEMBLÉE RÉGIONALE du 17 & 18 OCTOBRE 2019..

October 21, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives