• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
Groupe Communiste "l'Humain d'Abord"
Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes
1 esplanade François Mitterrand
CS 20033  - 69002 Lyon

04 26 73 40 77

Rentrée Scolaire 2017 : les Conseillers Régionaux communistes demandent plus de moyens pour les lycées d'Auvergne Rhône-Alpes !

September 4, 2017

 

 

 

Auvergne-Rhône-Alpes : une rentrée scolaire faite d’incertitudes, marquée par le manque de moyens...

 

 

C’est la rentrée ! Depuis ce matin lycéens, étudiants, apprentis retrouvent le chemin des établissements éducatifs gérés par la Région. Les conseillers régionaux communistes d’Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour soutenir la communauté éducative, aux côtés des 6800 agents des lycées, inquiets, qui exigent des moyens pour remplir leurs missions.

 

Les élèves ont besoin de moyens pour réussir.

 

Avant même les chiffres définitifs de la rentrée et les premiers retours de terrain, de vives inquiétudes s’expriment quant aux modalités de cette année scolaire. Vouloir la réussite de toutes et tous c’est bien, assurer les moyens suffisants pour y parvenir c’est mieux. Nous exigeons une dotation qui permette aux établissements de fonctionner toute l’année, une offre périscolaire garantie par un soutien aux mouvements d’éducation populaire, une gratuité des manuels scolaires et de l’équipement professionnel. Il s’agit moins de « favoriser les plus favorisés » que d’agir pour une égalité réelle dans tous les types de formation. Pour y parvenir il faut renforcer les moyens financiers notamment en cessant de subventionner à outrance les établissements privés et en mettant l’accent sur l’équipement à visée pédagogique. Nous croyons qu’il y a des priorités à réaffirmer.

 

Les agents ont besoin de certitudes et de soutien pour remplir leurs missions.

 

La fin des contrats aidés, annoncée par le gouvernement cet été, laisse imaginer les grandes difficultés auxquelles vont être confrontées les agents des lycées dans leur quotidien. L’accentuation de l’austérité budgétaire pèse sur le fonctionnement de notre collectivité et sur la capacité des agents à remplir leurs missions. Certains syndicats annoncent 70 000 postes menacés sur les 5 ans à venir dans les collectivités territoriales. A ce rythme, c’est le service public régional qui va être brisé !

 

Toutes ces « nouveautés » de rentrée s’ajoutent aux conditions de travail déplorables des agents. Ils souffrent d’une réorganisation des services régionaux des plus brutales. En conséquence de quoi, de trop nombreux lycées ont des équipes incomplètes ce matin. Ça ne peut pas fonctionner ainsi. Les postes vacants doivent être rapidement comblés dans tous les établissements régionaux. Nous serons vigilants face à cette situation, attentifs aux préoccupations des agents qui font vivre le service public. La lumière doit être faite sur les conditions d’accueil, d’enseignement et de travail dans nos établissements.

 

 

Des propositions de l’ARF d’un autre temps, soutenues par l’exécutif d’Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Si tout cela ne suffit pas, l’Assemblée des Régions de France (ARF) mène l’offensive libérale en cette rentrée avec la publication de 6 propositions qui veulent dynamiter l’enseignement professionnel : Régionaliser l’offre de formation, briser les lycées professionnels et prendre la main sur l’orientation. Ce projet se donne comme objectif de façonner un lycée tout entier tourné vers la réponse aux exigences immédiates des chefs d’entreprise. L’exécutif régional défend ces propositions avec zèle.

 

Cette vision de l’enseignement professionnel est totalement dépassée. C’est bien du potentiel des élèves qu’il faut partir en leur donnant tous les outils nécessaires pour relever les défis de la modernité. Plutôt que de former pour être employable immédiatement, il s’agit de permettre à chaque jeune qui le souhaite d’apprendre un métier constitué de savoir-faire en constant développement. Il faut le faire avec le souci de développer l’autonomie du travailleur en formation.

 

 

Nous voulons les conditions de la réussite des élèves, que celles-ci et ceux-ci aient les moyens pour s’épanouir tant professionnellement que personnellement. Ce combat pour une Ecole dans laquelle chacune et chacun trouve sa place et puise les ressources nécessaires pour se projeter dans son propre avenir. C’est la condition pour que notre société permette à tous de se réaliser ensemble.

 

Bonne rentrée à toutes et à tous.

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

RETOUR SUR L'ASSEMBLÉE RÉGIONALE du 17 & 18 OCTOBRE 2019..

October 21, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives